Première rencontre « Génétique XVI-XVII » (4 décembre 2018, 10h-12h, ENS)

Le mardi 4 décembre 2018 aura lieu la première rencontre du groupe de recherches « Génétique XVI-XVII » créé par Guillaume Peureux et Anne Réach-Ngô, à l’Institut des Textes et Manuscrits Modernes (ITEM, ENS-CNRS), au 29 rue d’Ulm, salle Jean Jaurès.

L’objectif de ce groupe de recherches, qui prend place dans l’équipe de l’ITEM consacrée aux siècles pré-modernes et dirigée par Nathalie Ferrand, est de réunir des seiziémistes et dix-septiémistes spécialistes de littérature, histoire, histoire du livre et de l’édition, musicologie et iconographie, pour analyser les processus de genèse de l’œuvre littéraire.

Une telle perspective visera à mettre au jour la singularité de la textualité de la première modernité, dans ses modalités de production, de diffusion et de réception. L’exploration des enjeux, méthodes et outils en faveur d’une critique génétique des écrits des XVIe et XVIIe siècles conduira à interroger son éventuelle incidence sur l’entreprise d’édition critique, notamment numérique, de tels objets textuels. (voir sur ce sujet le séminaire « Génétique éditoriale de la première modernité« ).



Anne Réach-Ngô

Enseignant-chercheur à l'Université de Haute-Alsace

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.