2e séance du séminaire “Génétique XVI-XVII” (26 mars 2019, 10h-13h, ENS)

La première séance du séminaire « Génétique XVI-XVII » (4 décembre 2018) a permis de dégager de premières pistes de réflexion communes afin de déterminer dans quelle mesure les études de genèse des écrits de la Première Modernité invitaient à réfléchir, d’un point de vue théorique et méthodologique, à l’emploi et au renouvellement des outils, terminologies et démarches analytiques hérités de la philologie et de la critique génétique.

Prenant appui sur deux études de cas, brièvement présentées par Guillaume Peureux et Anne Réach-Ngô, les discussions ont mis en valeur l’intérêt d’examiner collectivement des documents, des corpus, des dispositifs de production et de diffusion des textes afin d’identifier des problématiques propres au régime textuel des textes littéraires des XVIe et XVIIe siècles.

Pour ce faire, la deuxième séance du séminaire « Génétique XVI-XVII », qui aura lieu le 26 mars 2019, de 10h à 13h, à l’ENS, 29 rue d’Ulm (salle 235B) prendra la forme d’un atelier où différents cas seront présentés en une dizaine de minutes et prolongés par une discussion autour des enjeux soulevés.

Les propositions de participation ayant été nombreuses à l’issue de la première séance, le programme du 26 mars a été rapidement arrêté. Une seconde séance d’étude de cas pourra être organisée d’ici la fin de l’année universitaire. Si vous souhaitez proposer une contribution à cette éventuelle séance supplémentaire, veuillez écrire à Anne Réach-Ngô (anne.reachngo@yahoo.fr) et Guillaume Peureux (gpeureux@hotmail.com) d’ici le 15 février 2019.

Atelier du mardi 26 mars 2019, 10h-13h – ENS, 29 rue d’Ulm, salle 235B

Miriam Speyer (Université de Caen), « Sur la trace de ‘Les cieux inexorables…’ » 

Cinthia Meli (Université de Genève), « Quel est le texte des Oeuvres oratoires de Bossuet ? »

Franck Baron (EHESS), « Critique génétique et contextualisation : les enjeux savants dans Le Petit Chaperon rouge de Charles Perrault (1697). »

Marine Parra (Université de Haute-Alsace), « Le Jardin de plaisance et fleur de rhétorique : sources, commentaires et lectures. Une étude rétrogénétique sur la première anthologie poétique imprimée. »

Magda Campanini (Université Ca’ Foscari Venise), « Quand la genèse éditoriale rencontre l’écriture de l’actualité : le cas des Histoires tragiques de François de Rosset (1613-1619). »

Maxime Cartron (Université Lyon 2), « Le recueil Barbin avant et après : d’une matrice génétique et générique. »

Céline Bohnert (Université de Reims), « Sur les quatre versions de Mythologiæ de Conti [1567/1581/1600/1627] et les interventions de divers savants. »

Hélène  Lannier (U. Lyon 2 / ENSSIB),  « Une bibliothèque d’auteur : quelques livres du juriste lyonnais Benoît Court (av. 1495-1559) et leur utilisation pour la rédaction des Aresta amorum cum erudita Benedicti Curtii Symphoriani explanatione (Lyon, Seb. Gryphe, 1533). »

Créé en septembre 2018, le groupe « Génétique XVI-XVII » fait partie de l’équipe de l’ITEM-CNRS consacrée aux siècles pré-modernes (dir. Nathalie Ferrand). Il réunit des chercheurs, spécialistes de littérature, histoire, histoire du livre et histoire de l’art, musicologie et sciences du langage qui souhaitent étudier la singularité de la textualité de la première modernité, dans ses modalités de production, de diffusion et de réception. L’exploration des enjeux, méthodes et outils en faveur d’une critique génétique des écrits des XVIe et XVIIe siècles conduira à interroger son éventuelle incidence sur l’entreprise d’édition critique, notamment numérique, de tels objets textuels.

Voir la présentation du groupe de recherche sur le site de l’ITEM : http://www.item.ens.fr/genetique-xvi-xviis/


Anne Réach-Ngô

Enseignant-chercheur à l'Université de Haute-Alsace

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.