Le Thresor des joyeuses inventions à l’université de Lausanne

Le 13 avril 2017, Anne Réach-Ngô a présenté au séminaire de Rudolf Mahrer (Université de Lausanne) le travail d’édition critique mené dans le cadre du séminaire « Genèse éditoriale de la première modernité. Publier en ligne les variantes éditoriales des textes de la première modernité. Enjeux, Méthodes, Outils » (org. Anne Réach-Ngô & Richard Walter).

Il s’agissait de mettre en valeur les spécificités de la publication et de la diffusion des textes de la première modernité sous forme de recueils collectifs, afin d’identifier les problèmes méthodologiques et techniques que pose la publication de tels ouvrages, dès lors que l’on se refuse à les figer dans une seule édition de référence assortie de variantes considérées comme périphériques à l’oeuvre. La présentation du cas singulier du Thresor des joyeuses inventions du parangon de poésies (1554-1599) a permis de mettre en évidence l’importance des reconfigurations du volume, entraînant des réécritures des pièces, des ajouts et suppressions, des réagencement de la mise en livre, qui renouvellent considérablement l’objet littéraire que les lecteurs ont eu entre les mains, suivant des réseaux de communication et des modes de consommation profondément différents d’une édition à l’autre.

Voir le support de présentation.


Anne Réach-Ngô

Enseignant-chercheur à l'Université de Haute-Alsace

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.