Colloque “Explorer les corpus littéraires et culturels : le dispositif de la bibliothèque numérique” (Venise, 16-17 février 2023)

Après une première journée en 2018 consacrée à l’édition critique numérique, un colloque organisé en 2019 par l’équipe Joyeuses Inventions sur “Circulation des écrits littéraires de la Première Modernité & Humanités numériques”, la collaboration engagée par Magda Campanini et Anne Réach-Ngô autour des projets EMAN (Édition de Manuscrits et d’Archives Numériques, Thalim-CNRS) donnera lieu, les 16 et 17 février 2023, à l’organisation d’un colloque international : “Explorer les corpus littéraires et culturels : le dispositif des bibliothèques numériques”. 

Le modèle de la bibliothèque numérique a d’abord servi à l’exposition de corpus numérisés décrits et répertoriés suivant des modèles documentaires élaborés par le monde du livre et des archives. De nouveaux usages de cette structure voient le jour ces dernières années, notamment chez les chercheur.euse.s en sciences humaines. Le paradigme de la bibliothèque numérique mérite dès lors d’être réinterrogé à la lumière de ces nouvelles interactions entre institutions patrimoniales, recherche et enseignement. En prenant pour objet même de la réflexion le dispositif d’éditorialisation qu’offrent les bibliothèques numériques, les intervenant.e.s des tables rondes de ce colloque interrogeront les potentialités de cet outil de constitution, d’exploration et de valorisation de corpus au service de l’analyse et de la mise en évidence de l’intelligibilité des objets patrimoniaux et culturels.

Lo strumento della biblioteca digitale è dapprima servito all’esposizione di corpora digitali descritti e repertoriati in base ai modelli documentari elaborati dal mondo del libro e degli archivi. Nuovi usi di questa struttura vedono la luce in questi ultimi anni, in particolare nella ricerca nel campo delle scienze umane. Il paradigma della biblioteca digitale merita pertanto di essere reinterrogato alla luce di queste nuove interazioni tra istituzioni patrimoniali, ricerca e insegnamento. Assumendo come oggetto di riflessione il dispositivo di editorializzazione offerto dalle biblioteche digitali, i/le partecipanti alle tavole rotonde del convegno indagheranno le potenzialità di questo strumento atto alla costituzione, all’esplorazione e alla valorizzazione di corpora in funzione dell’analisi e dell’intelliggibilità degli oggetti patrimoniali e culturali.


Jeudi 16 février 2023 / Giovedì 16 febbraio 2023

14h00 Ouverture du colloque / Apertura dei lavori Accueil institutionnel / Saluti istituzionali

Antonio Trampus (Direttore del Dipartimento di Studi linguistici e culturali comparati, Ca’ Foscari)

Marina Buzzoni (Delegata della Rettrice al Sistema Bibliotecario di Ateneo, Presidente SBA e Associazione per l’Informatica Umanistica e la Cultura Digitale)

Maria Eugenia Sainz (Delegata del DSLCC alla Terza Missione)

Régine Battiston (Directrice de l’Institut de recherche en Langues et Littératures Européennes, Université de Haute-Alsace)

14h15 Introduction / Introduzione

Magda Campanini, Anne Réach-Ngô, “Explorer les corpus littéraires et culturels par le dispositif des bibliothèques numériques : quelques pistes de réflexion”

14h30-16h15 Session 1. Inventaire et catalogage des ressources / Sessione 1. Inventario e catalogazione delle risorse

Avant d’offrir à la consultation des documents enrichis de métadonnées, les bibliothèques numériques constituent des bases de données qui inventorient, décrivent et classent des collections. Le cas du traitement des archives permettra d’examiner comment le traitement numérique des données peut servir de préparation à l’élaboration de bibliothèques numériques qui recensent des fonds tout en proposant un outillage pour l’élaboration d’analyses par les chercheur.euse.s.

Prima ancora di offrire alla consultazione documenti arricchiti di metadati, le biblioteche digitali sono concepite come banche dati che inventariano, descrivono e classificano le collezioni. Il caso del trattamento degli archivi permetterà di esaminare come il trattamento digitale dei dati può fungere da preparazione all’elaborazione delle biblioteche digitali che censiscono fondi e propongono al contempo strumentazioni per l’elaborazione di analisi da parte di ricercatrici e ricercatori.

Barbara Tramelli (ricercatrice, Freie Universität Bozen) “The Illustrated Book in Lyon (1480-1600): the Database Lyon16ci”

The printing industry in Lyon during the Renaissance is characterized by the importance given to illustrations. Printers of the city published the first illustrated book in France, namely the Mirouer de la Redemption de l’Umain Lignage (1478), which was translated into French by the monk Julien Macho. The early printers who worked in the city, such as Barthélemy Buyer, Mathieu Husz and Jean Syber used German woodblocks at first, but they soon started to commission new illustrations for different types of books (among which books of emblems, bibles, herbalia, descriptions of exotic countries, anatomical illustrations, astronomical schemata, and so forth). The project Le Livre Illustré à Lyon 1480-1600, funded by the Equipex Biblissima, aimed at identifying and gathering the illustrated editions printed in the city during the sixteenth century, collecting the corpus of imagesand indexing them iconographically, utilizing existing online resources (the Warburg Institute Iconographic Database) as well as creating new ones (The Lyon 16ci; the 1516 databases). In between history of books and art history, this project opens up a wide range of research questions: which types of books were first illustrated, and how? Which iconographic subjects became popular during the century? How did printers and artists exchange printing material, and how did their printing techniques change and improve during the early modern period?

Sites de référence / Siti di riferimento: http://iconographic.warburg.sas.ac.uk www.robots.ox.ac.uk/~vgg/research/16ci/lyon/ www.robots.ox.ac.uk/~vgg/research/1516/

Clizia Carminati (docente, Università di Bergamo) “Archilet dieci anni dopo: reingegnerizzazione, interoperabilità e altre sfide per l’epistolografia del ’500 e del ’600”

In 2011 three Italian Universities launched Archilet, a low- budget database dedicated to literary correspondence in 16th and 17th centuries. Since then, Digital Humanities have considerably developed and epistolary texts can now be archived and searched in databases much more efficiently. Furthermore, the number of epistolary databases has increased, so that now they are challenging benchmarks for Archilet. On the one hand, they allow us to test the success of Archilet as both a high-profile scientific tool, which also gave way to a book series and gained international recognition, and a valid research tool, able to offer – through a very simple interface – not only the metadata of each letter, but also the salient points of its content, such as names, places and issues mentioned. By providing an in-depth (and first-hand) summary for each letter, Archilet simplifies their understanding as it allows to disambiguate unclear text passages as well as to highlight interesting ones: this way, letters are not only catalogued, but valorised and made accessible to a larger audience. On the other hand, the comparison with new epistolary databases reveals the infrastructural interventions that Archilet needs: the creation of a new back-end, more user- friendly than Excel sheets; the possibility to display all the letters linked to a single volume or manuscript, also cataloguing paratexts and sections; the standardisation and indexing of metadata; the metadata visualisation in graphs or maps. In view of this restyling, the project has started a dialogue with other international projects (especially during the conference “Sharing Knowledge”, held in Bergamo in May 2022) as well as with Archivi del Rinascimento (AdR), an aggregator of digital resources related to the Italian Renaissance civilisation. AdR already hosts several projects, both national and international, with the aim of making all of them interoperable, including Archilet. Therefore, the comparison with other epistolary databases can provide Archilet with common guidelines for a functional restructuring, in order to merge and link data and to understand how DH can suggest new methods and answer new historical questions.

Site de référence / Sito di riferimento: www.archilet.it

Rosanna Gorris (docente, Università di Verona), Valeria Averoldi (post-doc, Università di Verona) “Le projet DUBI-Du Bellay et l’Italie et ses enjeux”

Les membres de la famille Du Bellay (Guillaume, Martin, Jean, Joachim) marquèrent profondément l’histoire politique, ecclésiastique, militaire, diplomatique, littéraire et culturelle tout au long du XVIe siècle et constituent un cas particulier d’affirmation individuelle à la Renaissance. Le projet DUBI, qui s’insère dans le cadre du projet d’excellence de l’Université de Vérone (“Le Digital Humanities applicate alle lingue e letterature straniere”), se propose de recenser tous les ouvrages rédigés parles membres de la famille Du Bellay conservés dans les bibliothèques italiennes. L’objectif est la création d’une base de données qui sera accueillie sur la plateforme du Département de Langues et Littératures étrangères de l’Université de Vérone. Dans notre communication nous présenterons le projet qui compte actuellement 327 éditions recensées et les enjeux de cette recherche qui s’est élargie (projet Digital Pléaide – RiBa) aux éditions des membres de la Pléiade en Italie et à la bibliothèque virtuelle de Joachim du Bellay (DUBOE).

Sites de référence / Sito di riferimento: www.cinquecentofrancese.it/index.php/dubi, https://dh.dlls.univr.it/it

Orsola Braides (Biblioteca Nazionale Marciana – Ministero della Cultura), “Il fondo Cavalcaselle della Biblioteca Marciana. Catalogare e indicizzare: premesse necessarie per la fruizione online”

Nel 1904 Angela Rovea lasciò in dono alla Marciana il fondo di carte, appunti e libri del marito Giovanni Battista Cavalcaselle (1819-1897) – 19 manoscritti e 580 volumi – esperto conoscitore d’arte pittorica. L’attività di studio e ricerca di Cavalcaselle ebbe inizio in Italia, ma presto si indirizzò in Germania, Francia e Inghilterra, dove si stabilì dal 1850 sino al 1867, entrando in contatto con i maggiori conservatori delle Gallerie europee. L’intero fondo è stato catalogato e indicizzato, con un livello descrittivo approfondito, in modo da far prevalere i criteri di individuazione e ricercabilità, associati alla digitalizzazione di tutto il materiale visibile online.

Site de référence / Sito di riferimento: http://fondocavalcaselle.venezia.sbn.it/ FondoCavalcaselleWeb/frame.htm

16h15 Pause / Pausa

16h30-18h15 Session 2. Communication et valorisation des collections / Sessione 2. Comunicazione e valorizzazione delle collezioni

Les participants de cette table ronde mettront en avant les objectifs, les méthodologies et les chaînes de traitement propres aux fonds dont ils ont la responsabilité. Ils interrogeront les modalités d’accèsaux fonds numérisés de leurs bibliothèques numériques. Une attention singulière sera portée au geste de la consultation des bibliothèques numériques selon les usages des divers publics et la manière dont de nouvelles modalités de consultation invitent l’utilisateur à s’approprier les documents présentés.

I partecipanti a questa tavola rotonda porranno in primo piano gli obiettivi, le metodologie e le catene di trattamento proprie ai fondi dei quali sono responsabili e interrogheranno le modalità di accesso ai fondi digitalizzati delle loro biblioteche digitali. Particolare attenzione sarà posta al gesto di consultazione delle biblioteche digitali secondo gli usi che ne fanno i diversi fruitori e al modo in cui nuove modalità di consultazione invitano l’utilizzatore a fare propri i documenti presentati.

Sophie Bertrand (cheffe du service de coopération numérique et de Gallica, Bibliothèque nationale de France), “Quelles stratégies pour améliorer la « découvrabilité » des collections de Gallica ?”

Ouverte en 1997, Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF et de ses partenaires, compte bientôt 10 millions de documents, de nature très hétérogène, ce qui pose des problématiques liées à la gestion de la collection et à l’accès aux documents. Il s’agit d’améliorer ce qu’on appelle la « découvrabilité », c’est-à-dire la capacité à des documents à être visibles sur le web et repérés par les internautes. Cet enjeu, lié aux conditions d’usage, de distribution et d’exploitation des contenus, se trouve au cœur des préoccupations de la BnF et de Gallica, à la fois en termes de communication et de valorisation (médiation numérique, éditorialisation de corpus, présence sur les réseaux sociaux, etc.) mais aussi technique (métadonnées, moteur de recherche, recommandation, etc.).

Site de référence / Sito di riferimento:https://gallica.bnf.fr/

Agata Di Raimondo, Linda Spinazzè (Università Ca’ Foscari Venezia – Sistema Bibliotecario d’Ateneo), “Le collezioni dell’Università Ca’ Foscari di Venezia in PHAIDRA”

PHAIDRA è la piattaforma del Sistema Bibliotecario di Ateneo (SBA) che custodisce non solo le testimonianze storiche ma anche attività, iniziative, contributi di ricerca, didattica e promozione dell’ateneo cafoscarino in un’ottica globale di preservazione e costruzione dell’identità dell’Università Ca’ Foscari di Venezia. Dopo una sintetica panoramica delle collezioni curate in PHAIDRA seguiranno delle proposte per migliorare la loro fruizione e potenziare l’impatto sulla comunità scientifica e sulla cittadinanza.

Sites de référence/Siti di riferimento: https://phaidra.cab.unipd.it/  https://phaidra.org/community/universita-ca- foscari-venezia/

Jeanne Flamant (Chargée de mission humanités numériques, Responsable des systèmes d’information de la bibliothèque numérique, Bibliothèque nationale et universitaire Strasbourg), “Manuscrits, plantes, cuir et papier, de l’objet sensoriel à la bibliothèque numérique : l’exemple de Numistral”

Numistral, bibliothèque numérique patrimoniale du site universitaire alsacien, permet l’accès à des dizaines de milliers de documents. Des livres numérisés, mais également des manuscrits sur des supports variés, des ostracas, des cartes, de l’iconographie, des globes célestes, des herbiers, des objets… La diversité des supports, mais aussi des langues et des alphabets (du sanskrit à l’hébreu, en passant par le norrois ou l’arabe) implique des modalités de diffusion et d’enrichissement différentes pour chaque corpus. Comment envisager la diffusion et la ré-exploitation dans les meilleures conditions de ces données et métadonnées ? Comment préparer ces corpus pour les rendre interrogeables et exploitables par les chercheurs mais aussi par le grand public ? Quels outils utiliser pour cela ?

Site de référence/Sito di riferimento: www.numistral.fr/fr

Vendredi 17 février 2023 / Venerdì 17febbraio 2023

9h00-10h45 Session 3. Espaces de travail collaboratifs / Sessione 3. Spazi di lavoro collaborativi

Lors de cette table ronde, l’accent sera mis sur les espaces de travail qui favorisent les dynamiques collaboratives. Si les institutions patrimoniales et culturelles mettent à disposition des fonds tandis que certaines équipes de recherche en constituent de nouveaux pour favoriser le travail collectif, certaines structures nouvelles voient aussi le jour en prenant pour point de départ que les documents mis à disposition sont destinés à être réutilisés et réinsérés dans d’autres chaînes de traitement qui contribueront au renouvellement des connaissances et des problématiques de recherche. Ce sont les nouvelles potentialités du dispositif éditorial de la bibliothèque numérique qui seront ici examinées.

Nel corso di questa tavola rotonda l’accento sarà posto sugli spazi di lavoro che favoriscono le dinamiche collaborative. Se le istituzioni patrimoniali e culturali mettono a disposizione fondi mentre alcuni gruppi di ricerca ne costituiscono di nuovi per favorire il lavoro collettivo, alcune nuove strutture vedono la luce prendendo come punto di partenza il fatto che i documenti messi a disposizione sono destinati a essere riutilizzati e reinseriti in altre catene di trattamento che contribuiranno al rinnovamento delle conoscenze e delle problematiche di ricerca. Saranno le nuove potenzialità del dispositivo editoriale della biblioteca digitale a essere prese in esame in questa sessione.

Arnaud Laborderie (chef de projet Gallica chargé de l’exploitation des données pour la recherche, Bibliothèque nationale de France), “Les services à la recherche de Gallica et du BnF DataLab”

Avec bientôt 10 millions de documents de tous types dans Gallica, la BnF et ses partenaires sont devenus des acteurs centraux dans les humanités numériques. La numérisation de masse des collections patrimoniales a ouvert de nouvelles pistes et pratiques de recherche : création de corpus numériques, fouille de textes et d’images, visualisation de données, réutilisation et alignement de référentiels, etc. Pour répondre à ces nouvelles pratiques, la BnF a ouvert un DataLab, qui est à la fois un lieu, une offre de services et un laboratoire dédié aux collections numériques. Quels services et outils ont été mis en place par Gallica et le BnF DataLab pour accompagner ces nouveaux usages de recherche ? Réponse à travers quelques projets emblématiques.

Sites de référence/Siti di riferimento: https://gallica.bnf.fr/  https://www.bnf.fr/fr/bnf-datalab

Marina Buzzoni (docente, Università Ca’ Foscari Venezia), “ALIM 2 (Archivio della Latinità Italiana del Medioevo 2): da “repository” a piattaforma integrata per la ricerca”

L’Archivio della Latinità Italiana del Medioevo nasce negli anni Novanta del secolo scorso soprattutto come “repository” di testi con un fine prevalentemente lessicografico. Nel corso di più di vent’anni l’Archivio si è trasformato in una vera e propria biblioteca digitale con risorse “open source” oltre che “open access” e sta progressivamente assumendo le caratteristiche di una piattaforma integrata (si veda, ad es., la presenza del lemmatizzatore “Lexicon”). L’intervento sarà focalizzato sui vantaggi che una piattaforma di questo tipo offre al ricercatore. Considerando, poi, che ALIM è parte dell’infrastruttura di ricerca europea CLARIN ERIC, si accennerà alla dimensione transnazionale delle collezioni digitali secondo il modello di “biblioteca diffusa”.

Sites de référence / Siti di riferimento: http://alim.unisi.it/ https://www.clarin.eu/

Maria Laura Cucciniello (étudiante en alternance Édition numérique, Université Paris 8, CNRS), “Presentazione della piattaforma EMAN”

EMAN (piattaforma di edizione di manoscritti e archivi digitali) è una biblioteca digitale inizialmente sviluppata in Omeka. In seguito, diverse funzionalità supplementari sono state aggiunte alla piattaforma, fino a renderla uno strumento di pubblicazione scientifica. Inoltre, abbiamo costruito una catena editoriale generica che ogni progetto EMAN (una sessantina ad oggi) adatta secondo i propri bisogni. EMAN ha creato una comunità d’interesse che è una novità nel paesaggio dei progetti digitali: i progetti EMAN non si inscrivono nel medesimo asse temporale e non condividono le stesse tematiche, bensì si avvalgono della stesso medium per la pubblicazione digitale. La comunità EMAN è fatta di ricercatrici e ricercatori, dottorande e dottorandi, bibliotecarie e bibliotecari, informatiche ed informatici, esperte, esperti e principianti.

Site de référence / Sito di riferimento: https://eman-archives.org/EMAN/

Richard Walter (ingénieur, CNRS), “EMAN, d’une bibliothèque numérique à un manifeste pour l’édition numérique”

À partir de l’expérience éditoriale acquise sur la plateforme, les participants au workshop EMAN 2022 ont rédigé un “manifeste EMAN”. Le modèle a été le manifeste des Humanités numériques du premier That Camp en France. Ce manifeste veut définir ce que l’on fait sur EMAN, ses acteurs et ses objectifs. Ce manifeste a été ressenti comme un besoin de donner du sens à de nouvelles pratiques en se rappelant la phrase de Rabelais « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme ». Il veut servir de feuille de route pour la construction de la plateforme. Notre présentation montrera dans quelles circonstances un tel “manifeste” s’est construit et à quoi il peut servir.

Site de référence / Sito di riferimento: https://eman-archives.org/EMAN/

10h45 Pause / Pausa

11h00-12h30 Session 4. Espace pédagogiques / Sessione 4. Spazi didattici

L’élaboration collective de bibliothèques numériques dans le cadre d’enseignements de littérature, de philologie ou d’histoire offrent de nouvelles modalités de présenter aux étudiants la place centrale du document (sources, brouillons, documentation, éditions et rééditions) dans le processus de la création littéraire et plus largement dans la construction du champ culturel. Des retours d’expérience sur de telles expérimentations pédagogiques permettront d’examiner certains usages herméneutiques du dispositif éditorial de la bibliothèque numérique qui décompose les gestes de la publication et invite à revenir régulièrement à l’étape indispensable, lors de l’éditorialisation, de la description et de l’analyse contextualisée du document.

L’elaborazione collettiva di biblioteche digitali nell’insegnamento della letteratura, della filologia o della storia offrono nuove modalità di presentare agli studenti la posizione centrale del documento (fonti, minute, documentazione, edizioni e riedizioni) nel processo di creazione letteraria e, in senso più ampio, nella costruzione del campo culturale. I feedback su questo tipo di sperimentazioni didattiche permetteranno di esaminare alcuni usi ermeneutici del dispositivo editoriale della biblioteca digitale che scompone i gesti della pubblicazione e riporta così l’attenzione alla tappa indispensabile, in fase di editorializzazione, della descrizione e dell’analisi contestualizzata del documento.

Magda Campanini (docente, Università Ca’ Foscari), “Avviare alla ricerca collaborativa attraverso la biblioteca digitale: il caso del sito Tragiques inventions”

Il sito Tragiques Inventions nasce nel 2020 nell’ambito di un’iniziativa didattica sviluppata a Ca’ Foscari da Magda Campanini e Anne Réach-Ngô a partire da un corso dedicato alle raccolte letterarie francesi della prima modernità. Si trattava di esaminare come la costituzione online di un’antologia di racconti tragici studiati dal punto di vista letterario nel primo semestre poteva permettere di riposizionarli, nel secondo semestre, nel loro contesto di comunicazione editoriale. Da quel momento il sito è diventato uno spazio sperimentale di collaborazione didattica tra docenti di diverse università, che articolano tra loro i diversi campi disciplinari coinvolti nell’editorializzazione di corpora patrimoniali della prima modernità: letteratura del Rinascimento, letterature comparate, storia del libro e dell’edizione, filologia digitale. La biblioteca digitale costituisce in quest’ottica un luogo di investigazione del documento nel suo contesto di comunicazione letteraria a destinazione dei lettori dell’epoca così come di quelli di oggi.

Site de référence / Sito di riferimento: https://eman-archives.org/tragiques-inventions/

Marie-Claire Thomine (enseignante-chercheuse, Université de Lille, ULR 1061 – ALITHILA- Analyses Littéraires et Histoire de la Langue) et Gautier Almaleh (masterant, Université de Lille), “Un retour d’expérience enseignant / étudiant : le séminaire d’édition critique (Master 2 ‘Études littéraires’) de l’université de Lille”

Le séminaire s’est déroulé durant le premier semestre (septembre à décembre 2022) et a permis d’initier les étudiants du Master 2 “Études littéraires” de l’université de Lille à différentes opérations éditoriales en les confrontant à un travail pratique : celui de procurer une édition de texte savante ou de participer à un site d’édition numérique. On s’est attaché spécifiquement à un corpus de textes narratifs du XVIe siècle, d’une part la collection de recueils facétieux qu’avait constituée au XIXe siècle le Duc d’Aumale (aujourd’hui conservée à la Bibliothèque du Musée Condé, à Chantilly), d’autre part les histoires tragiques qui viennent enrichir le site Tragiques Inventions. Pour valider le séminaire, les étudiants ont eu le choix entre deux types de travaux : initiation au travail d’édition scientifique (sur un extrait d’une dizaine de pages d’un recueil facétieux), participation au site regroupant des histoires tragiques. Dans les deux cas, il s’est agi d’établir un texte à partir des imprimés originaux en accord avec les pratiques modernes de lecture (phase de transcription) et de constituer un péritexte éditorial (introduction, commentaires lexicaux, grammaticaux, historiques et littéraires, glossaire éclairant le sens des mots obscurs, index des noms propres, cartes, bibliographie). Sera présenté un double retour d’expérience, de l’enseignante et d’un étudiant, par ailleurs stagiaire le second semestre dans l’équipe du projet Tragiques Inventions.

Site de référence / Sito di riferimento: https://eman-archives.org/tragiques-inventions/

Michela Lagnena (doctorante, Université de Haute- Alsace, ILLE, UR 4363), “De l’expérimentation pédagogique à l’appropriation herméneutique du dispositif numérique : le site Pasquier amoureux ?”

La réalisation du site Pasquier amoureux ?, volet numérique du mémoire de master consacré à l’édition des Lettres amoureuses de Pasquier, s’inscrit dans le cadre du séminaire « Mon projet de recherche avec EMAN » animé par Anne Réach-Ngô et Richard Walter en 2020-2021 et relève des compétences acquises au sein du projet pédagogique collectif Tragiques Inventions. Conçu dans le but d’interroger et d’exploiter les apports méthodologiques qui dérivent de l’élaboration d’une bibliothèque numérique de données, ce site dessine le parcours éditorial des Lettres amoureuses d’Étienne Pasquier et montre la diffusion de cette composition épistolaire du XVIe siècle, publiée toujours à l’intérieur de recueils d’auteur, dans le circuit libraire de l’époque. Relevant d’un travail graduel qui va de la manipulation à l’agencement de textes destinés à être successivement inscrits sur un nouveau support, l’élaboration de la bibliothèque virtuelle Pasquier amoureux ? s’est articulée autour d’une réflexion sur l’appropriation du dispositif numérique en matière d’éditorialisation d’écrits littéraires de la première modernité.

Site de référence / Sito di riferimento: https://eman-archives.org/Pasquier-amoureux/

14h45-16h15 Session 5. La bibliothèque numérique, outil de recherche / Sessione 5. La biblioteca digitale, strumento di ricerca

Loin de ne constituer qu’une phase préparatoire à la recherche, la publication structurée d’un corpus constitue un premier point d’aboutissement de la recherche : sa modélisation nécessite d’interroger de manière critique l’objet scientifique considéré, d’en examiner les caractéristiques définitoires, d’en dresser éventuellement une typologie, en somme d’engager, lors de sa définition, son investigation approfondie. Lors de cette table ronde, sera examinée la manière dont la constitution de bibliothèques numériques par les chercheur.euse.s relève d’une méthode d’investigation, individuelle ou collective, qui nécessite de mettre au jour les présupposés et les implications du corpus étudié, au point d’en faire parfois l’objet même de la recherche.

Lungi dal costituire una semplice fase preparatoria alla ricerca, la pubblicazione strutturata di un corpus costituisce un primo punto di arrivo della ricerca stessa: la sua modellizzazione richiede di indagare criticamente l’oggetto scientifico preso in considerazione, di esaminarne i tratti costitutivi, di stabilirne eventualmente una tipologia, insomma di procedere, al momento della definizione, a un’investigazione approfondita. Nel corso di questa tavola rotonda verranno esaminate le modalità secondo le quali la costituzione di biblioteche digitali rientra in un metodo di investigazione, individuale o collettiva, che necessita di mettere in luce i presupposti e le implicazioni del corpus studiato, al punto di farne a volte l’oggetto stesso della ricerca.

Romane Marlhoux (doctorante, Université de Haute- Alsace, ILLE), “Une bibliothèque numérique en salle de lecture : des notes aux métadonnées”

La bibliothèque numérique Les Diverses Leçons d’Antoine du Verdier : les pièces du dossier est consacrée à l’exploration de ce texte dans le cadre de la préparation d’une édition critique. Ce dispositif a pour ambition de permettre la collecte de photographies des nombreux exemplaires conservés des cinq éditions de l’ouvrage afin de constituer un corpus de recherche à part entière pour une étude de réception. Les métadonnées du modèle documentaire de la bibliothéconomie combinées à des métadonnées personnalisées, qui permettent de rendre compte des observations en salle de lecture d’une institution de conservation, instaurent la bibliothèque numérique en outil d’investigation pour la recherche, notamment en ce qui concerne le traitement des annotations et des marques d’usage des livres anciens.

Site de référence/Sito di riferimento: https://eman-archives.org/diverses-lecons/

Blandine Perona (enseignante-chercheuse, Université Polytechnique Hauts-de-France/Institut Universitaire de France), “La déclamation humaniste au sein de la bibliothèque Antibarbari : un corpus ou des corpus ?”

L’hypothèse à l’origine du site Antibarbari est la suivante : l’existence d’un corpus de déclamations néolatines ignorées doit permettre de voir plus largement ce qu’est la diversité des déclamations humanistes, de leurs circonstances de production et de leur présentation. La constitution de cette bibliothèque de déclamations néolatines et françaises interroge la pertinence de parler de genre pour la déclamation et la nature de ce qu’est un corpus. Ainsi, à travers quelques exemples, l’intervention montrera comment la bibliothèque numérique contribue à faire appréhender la recherche comme une dynamique constante de création de corpus et sous-corpus et d’analyse des limites inhérentes à ce corpus. Elle soulignera que, par le choix des collections ou des expositions numériques, la bibliothèque numérique est non seulement la mise à disposition de plusieurs corpus, mais en outre la trace d’un processus continu de questionnement sur les identités et les différences entre des productions éditoriales.

Site de référence / Sito di riferimento: https://eman-archives.org/Antibarbari/ [en accès privé]

Marine Parra (French lecturer, Utrecht University), “BibliHortus. From Paper Catalogue to Digital Library”

The BibliHortus project was created during the research seminar “Mon projet de recherche avec EMAN” which was held in 2020-2021 and led by Anne Réach-Ngô (UHA) and Richard Walter (Thalim – CNRS, ENS & Sorbonne nouvelle). This project provides access to the corpus of my thesis which was devoted to collections of poetry entitled “jardin” and published during the 16th and 17th centuries. The 160 or so copies I described and studied were presented by title and by edition in a paper catalogue which constitutes one of the volumes of my PhD manuscript. The digital library is a continuation of this first work and, in addition to completing it, makes new uses possible.

Site de référence / Sito di riferimento:

Régine Battiston (enseignante-chercheuse, Université de Haute-Alsace, ILLE, UR 4363), “Mise en scène de l’amitié dans des correspondances d’écrivains : les cas de Max Frisch et Uwe Johnson”

Nous proposons une intervention sur le travail que nous sommes en train de mener pour la préparation d’une exposition virtuelle, suite au colloque Amitiés d’écrivains dans les correspondances, Mulhouse 2020. En tant que spécialiste de l’écrivain zurichois Max Frisch (1911-1991), nous souhaitons montrer dans ce projet ses liens d’amitié avec l’écrivain allemand Uwe Johnson (1934-1984), l’évolution de leur relation à travers les échanges de lettres et les activités de chacun, qui sont en lien (ou non) avec leurs échanges épistolaires. Parmi les enjeux de ce projet, il y a celui de pouvoir travailler avec le matériau nécessaire, en obtenant les droits de l’éditeur ; par ailleurs, également la mise en œuvre et en forme sur le site de matériaux protégés, les éléments retenus (choix et éventuels renoncements) et les résultats obtenus. Notre interrogation portera aussi sur la plus-value apportée par cette exposition, entre autres ce qu’elle montre sur les émotions ou la géolocalisation, ouvrant des perspectives nouvelles sur la compréhension du jeu dans la relation épistolaire.

Site de référence / Sito di riferimento: https://eman-archives.org/EMAN/items/show/5

16h15 Pause / Pausa

16h30- 18h30 Session 6. Publier et explorer les corpus de recherche / Sessione 6. Pubblicare e esplorare i corpora di ricerca

La dernière table ronde portera sur les pratiques proprement dites de la recherche que rend possible la constitution d’une bibliothèque numérique, individuelle ou collective. La constitution de bibliothèques numériques est en effet en train de devenir un espace d’investigation des chercheur.e.s, non pas seulement pour valoriser le résultat de leurs recherches en publiant leur corpus, la description et les analyses des documents étudiés, mais aussi pour mener à bien la recherche elle-même, avec de nouveaux outils (encodage des textes, indexation des données, mise en relation des documents, production de graphes interactifs, etc.).

L’ultima tavola rotonda verterà sulle pratiche di ricerca propriamente dette, rese possibili dalla costituzione di una biblioteca digitale, individuale o collettiva. Quest’ultima diviene infatti sempre più per i ricercatori/le ricercatrici uno spazio di investigazione atto non solo a valorizzare i risultati della ricerca tramite la pubblicazione di un corpus di studio nonché la descrizione e le analisi dei documenti presi in esame, ma anche a condurre a termine la ricerca stessa con nuovi strumenti (codifica dei testi, indicizzazione dei dati, messa in relazione dei documenti, produzione di grafi interattivi, ecc.).

Myriam Marrache-Gouraud (enseignante-chercheuse, Université de Poitiers, FoRELLIS, UR 15076), “Lois de l’inventaire, joies de l’invention”

Le projet Curiosithèque entend réunir et traiter sous EMAN des sources écrites et iconographiques de manière à rendre possible des recherches sur le rôle du livre dans la culture des collections de curiosités. Quels modes de collecte, de taxinomie, d’organisation raisonnée, de visualisation et de mise en relation peut-on inventer pour éclairer les poétiques de l’inventaire ? Le numérique peut-il aider à penser la notion même de curiosité ? La spécificité du numérique sera prise comme une forme du savoir intégrée dans une histoire épistémologique et cognitive plus ample, continuant celle de la première modernité qui eut à traiter, déjà, la profusion d’objets à classer.

Site de référence / Sito di riferimento: https://eman-archives.org/Curiositheque/ [en accès privé]

Véronique Lochert (enseignante-chercheuse, Université de Haute-Alsace, ILLE, UR 4363), “Spectatrix : une bibliothèque numérique pour documenter les pratiques spectatoriales féminines de la première modernité”

D’abord conçue comme un moyen de publier les sources sur lesquelles s’est appuyé un vaste travail de recherche consacré aux spectatrices des théâtres européens aux XVIe et XVIIe siècles, la bibliothèque numérique Spectatrix apparaît aussi comme un outil efficace pour comparer les pratiques éditoriales de différents pays, en lien avec le public féminin. La première phase d’édition numérique, consacrée aux dédicaces des pièces de théâtre adressées à des femmes, fait apparaître de nouvelles perspectives pour l’étude de ce corpus et invite à développer de nouvelles fonctionnalités pour le mettre en valeur.

Site de référence / Sito di riferimento: https://eman-archives.org/EMAN/items/show/58

Céline Bohnert (enseignante-chercheuse, Université de Reims Champagne-Ardenne, CRIMEL EA3311 / Institut Universitaire de France), “Publier, explorer… et exploiter une bibliothèque mythographique ? Le site Natale Conti, Mythologia, 1567-1627”

Le site Mythologia met à la disposition des internautes deux éditions latines et deux éditions françaises des Mythologiae libri decem de Natale Conti. Cette encyclopédie humaniste sur les dieux antiques répond de plusieurs façons à l’idée de la bibliothèque. Tout d’abord, le texte est constitué d’un ensemble structuré (quoique proliférant) de citations ; en outre, chaque édition ajoute au texte de Conti un ensemble de textes qui transforme le livre en une petite bibliothèque portative ; enfin, les usages présumés de ces ouvrages correspondent au paradigme de la bibliothèque comme lieu à arpenter, comme réserve où puiser et comme institution qui confère à ses contenus un statut patrimonial. Constituer ce corpus en une bibliothèque numérique est ainsi un choix méthodologique qui entend rendre justice à la nature, à la structure et aux usages premiers de ces documents. Nous interrogerons ici différents types d’exploration voire d’exploitation de ces textes rendus possibles par le dispositif numérique.

Site de référence / Sito di riferimento: https://eman-archives.org/Mythologia/

Anne Réach-Ngô (enseignante-chercheuse, Université de Haute-Alsace), “Du corpus au jeu de données : le site Thresors de la Renaissance et ses applications”

Le site Thresors de la Renaissance a été conçu pour mettre en évidence l’existence d’une genre éditorial, le “Thresor”, qui naît avec la publication des premiers imprimés et se développe à partir des années 1530. De 1477 à 1630, plus de 120 ouvrages imprimés intitulés Thresor voient en effet le jour, pour plus de 450 éditions identifiées. La constitution de la bibliothèque numérique élaborée sur la plate-forme EMAN permet d’interroger le corpus en proposant différents parcours (par ordre alphabétique des Thresors, par ordre chronologique, par imprimeur-libraire, par domaine de publication, etc.). En réfléchissant aux différentes exploitations possibles des données rassemblées pour réaliser cette bibliothèque numérique, on voudrait mettre en évidence d’autres exploitations possibles du jeu de données constitué qu’il est alors possible de connecter à d’autres plateformes pour en permettre de nouveaux usages, notamment comparatifs.

Site de référence / Sito di riferimento: https://eman-archives.org/ThresorsRenaissance/

Silvia Boraso (doctorante, Università Ca’ Foscari Venezia – Université Paris-Est Créteil), “Supprimer le filtre critique : la bibliothèque numérique comme pratique de décentrement”

Créé pour garantir une correcte gestion de mon corpus et activé lors du séminaire PREMAN 2020-2021, le site Paysages haïtiens s’est avéré un puissant outil d’analyse qui m’a permis non seulement d’étoffer les résultats de la lecture ponctuelle des textes, mais aussi d’en limiter l’interprétation biaisée. Axée sur les enjeux éthiques de la recherche, mon intervention propose de voir l’éditorialisation numérique comme un exemple de bonne pratique d’investigation critique. Présentant des exemples concrets tirés du site, j’essaierai de montrer comment des outils comme les référentiels, l’encodage des textes, l’indexation et la mise en relation des données, empêchent, d’un côté, d’évaluer les résultats en fonction de critères subjectifs, de l’autre, d’essentialiser les sujets traités.

Site de référence / Sito di riferimento: https://eman-archives.org/paysages-haitiens/ [en accès privé/ in accesso privato]

Comité d’organisation / Comitato organizzativo

Magda Campanini magda.campanini@unive.it

Anne Réach-Ngô anne.reach-ngo@uha.fr

Silvia Boraso doctorante/dottoranda Università Ca’ Foscari – Université Paris-Est Créteil

Erica Vianello doctorante/dottoranda Universität Augsburg – Università Ca’ Foscari

Colloque réalisé sous le patronage du Sistema Bibliotecario di Ateneo (SBA, Ca’ Foscari) et avec le soutien financier du Dipartimento di Studi linguistici e culturali comparati (Università Ca’ Foscari), de l’Institut de recherche en Langues et Littératures Européennes (ILLE) et du groupe EVEille (Exploration et Valorisation Electroniques de corpus en SHS) de l’Université Haute-Alsace, de Thalim-CNRS-ENS et de l’Institut Universitaire de France.

Convegno realizzato con il patrocinio del Sistema Bibliotecario di Ateneo (SBA, Ca’ Foscari) e con il sostegno finanziario del Dipartimento di Studi linguistici e culturali comparati (Università Ca’ Foscari), dell’Institut de recherche en Langues et Littératures Européennes (ILLE) e del gruppo EVEille (Exploration et Valorisation Electroniques de corpus en SHS) dell’Université Haute-Alsace, di Thalim-CNRS-ENS e dell’Institut Universitaire de France.

Télécharger le Programme complet du Colloque.



Citer ce billet
Anne Réach-Ngô (2023, 22 janvier). Colloque “Explorer les corpus littéraires et culturels : le dispositif de la bibliothèque numérique” (Venise, 16-17 février 2023). La Roue à Livres. Consulté le 5 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ts8h

Anne Réach-Ngô

Enseignante-chercheuse à l'Université de Haute-Alsace

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search