Les Joyeuses Inventions à Orléans

Le séminaire d’été de l’équipe Joyeuses Inventions s’est tenu  du 3 au 5 juillet 2017 à Orléans, dans locaux de l’IRHT.

Participants du séminaire : Sylvie Giraud, Antonin Godet, Marine Parra, Côme Saignol, Miriam Speyer, Anne Réach-Ngô et Richard Walter.

Consacré à la question de l’exploitation informatique des premières données obtenues lors de la transcription du corpus primaire (les diverses éditions du Thresor des Joyeuses Inventions), l’objectif du séminaire était d’effectuer et de vérifier l’import des données (les 4 éditions du recueil présentées sous la forme de 4 exemplaires numérisés, la transcription quasi-diplomatique des versions de ces 4 exemplaires) sur le site Omeka Joyeuses Inventions (plateforme EMAN de l’ITEM). L’organisation des notices a pu être également initialisée par la mise en relation des différentes versions d’un même texte afin de permettre, à terme, l’identification des variantes d’une édition à l’autre.

Une seconde étape du travail d’édition numérique – consistant à replacer le recueil dans son contexte de publication par l’identification des autres recueils collectifs de poésies où les pièces du corpus primaire apparaissaient avant de paraître dans l’une ou l’autre des éditions du Thresor des joyeuses inventions – a également été engagée.

Afin d’éclairer l’étape de la numérisation proprement dite, Gilles Kagan, responsable du service images du pôle numérique IRHT, a présenté son travail d’ingénierie documentaire.

Antonin Godet a également présenté ses travaux de recherche, menés dans le cadre de sa thèse de doctorat : l’édition du Parnasse des poetes françois modernes de Gilles et Galiot Corrozet (Université de Lyon II, dir. M. Clément).


Anne Réach-Ngô

Enseignant-chercheur à l'Université de Haute-Alsace

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.