Formation TI. étape 2. Présentation des protocoles éditoriaux

Revenir au sommaire du module de formation.

Focus 1. Plan de nommage des collections, items, fichiers du projet Tragiques Inventions

Dans le cas du projet collaboratif Tragiques Inventions, le protocole de nommage est le suivant :

  • pour une œuvre : le titre en français modernisé (voir avec les responsables du projet). Exemple : Œuvre : Trésor des histoires tragiques (encore en accès privé)
  • pour un extrait d’unité textuelle : “Extrait : DATE Imprimeur Titre court modernisé Lieu de conservation caractérisation de l’unité extrait n”. Exemple : “Extrait : 1581 Gervais Mallot Trésor des histoires tragiques histoire 1 extrait 1” (en cours de constitution)
  • pour un fichier (= une image) : “DATE Imprimeur Titre court modernisé Lieu de conservation Page_numéro de la page sous la forme 001”. Exemple : 1581 Gervais Mallot Trésor des histoires tragiques BSG Page_001.

Attention, la moindre erreur, y compris d’espace, aura une incidence sur l’affichage dans l’arborescence des collections et items. 


Focus 2. Renommage des fichiers image avant l’import

a. Prise en main d’AntRenamer

Télécharger le logiciel et l’installer sur votre ordinateur : http://www.antp.be/software/renamer/fr

Lire le mode d’emploi et essayer de l’utiliser pas à pas avec des photos que vous rangerez dans l’item créé à votre nom.

b. Regardez la vidéo explicative pour la conversion du pdf en jpg et l’utilisation d’AntRenamer appliquée au projet Tragiques Inventions.

Traitement des images avant l’import : format et plan de nommage

Attention, on numérote la ressource en prenant comme page n° 001 la page de titre de l’exemplaire. Il faut donc commencer par transformer l’ensemble des fichiers en les numérotant à partir de la page de titre avant de renommer l’ensemble des fichiers et non pas introduire la numérotation sur le seul extrait que l’on veut importer sinon la page 001 sera celle de la première page de l’extrait et l’exemplaire comprendra plusieurs pages 001).


Focus 3. Structuration des données entre collections et items

Sur la plate-forme Tragiques Inventions, on structure les données sous la forme de notices, qui peuvent être soit des collections (les dossiers sur lesquels on peut inscrire des informations), soit des items (les contenus qui comprennent du texte et rassemblent aussi les fichiers images).

La mise en ligne de ces données s’organise suivant ces collections et items en différenciant les Oeuvres / Editions / Exemplaires, qui correspondent à des collections et les Textes (nouvelles-histoires-scènes-poèmes-lettres et péritextes) et Extraits de Textes qui correspondent à des items.

Le schéma global de structuration des données se fait en arborescence :

Œuvre > Édition > Exemplaire > Texte > Extrait de texte > Fichier.

La structuration de toutes ces notices se fait grâce à des parentés entre les collections et contenus.

Structurer collections et items

Focus 4. Principes d’établissement des textes en semi-diplomatique

Les textes transcrits sont établis selon des principes de transcription semi-diplomatique librement aménagés pour faciliter la lisibilité des textes. Les transcriptions ne sont pas établies pour donner lieu à des analyses philologiques spécifiques mais s’inscrivent davantage dans une réflexion sur la mise à disposition des textes à un plus large public.

Suivant cette perspective, voici les principes généraux de transcription :

  • les majuscules et les apostrophes sont ajoutées systématiquement suivant l’usage moderne ;
  • les coquilles typographiques sont effacées ;
  • la ponctuation des textes est globalement respectée mais le point final des titres, des phrases et des paragraphes est rajouté. En cas d’incohérence syntaxique, on corrige la ponctuation pour qu’elle corresponde à l’usage moderne et l’on modifie les majuscules en conséquence.

Quelques modifications visant à faciliter la lecture doivent également être introduites :

  • dissimilation de u/v et i/j ;
  • remplacement des s longs (ſ) par des s ronds (-s-), de la ligature ß par -ss- ;
  • développement des abréviations, notamment les lettres tildées, le p barré, mais conservation des e barrés et maintien de l’esperluette (&) ;
  • accentuation des finales en -ée- et -é-.

Dans les champs de transcription des textes, on ne conserve pas les majuscules sur un ou plusieurs mots et l’on ne reproduit pas les changements de caractères typographiques (italique, par exemple). L’image est en regard et donne à voir ces caractéristiques. On reproduira toutefois ces caractéristiques dans la transcription du titre long dans un autre champ descriptif.

Pour une présentation approfondie de ce protocole à partir de cas précis, voir la page consacrée à la transcription.


Focus 5. Principes de modernisation des textes (réflexion en cours)

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search