Thresors de la Renaissance

Le projet Thresors de la Renaissance est une bibliothèque numérique produite sur la plateforme EMAN de l’ITEM.

Le projet Thresors de la Renaissance vise à rassembler l’ensemble des ouvrages publiés en langue vernaculaire à la Renaissance qui portent en leur titre le terme de « Trésor ». En inventoriant toutes les éditions de ces ouvrages parus entre 1470 et 1650, le projet s’attache à rendre visible ce genre éditorial qu’est le « Thresor ». L’accès à l’intégralité des éditions numérisées, à la transcription des péritextes, qui témoignent des stratégies rhétoriques, épistémologiques et commerciales mises en œuvre dans la fabrication de ces produits éditoriaux, la possibilité d’interroger ce corpus par domaine, type de compilation, imprimeur ou date mettront au jour l’importance de ce marché éditorial dans la construction d’une identité culturelle française.

Pour une présentation synthétique du corpus, voir l’article publié dans la revue RHR, en ligne sur Persée :

Pour une présentation des enjeux bibliothéconomiques et génétiques du corpus, voir l’article publié dans la revue Seizième Siècle, en ligne sur Persée :

 

Le projet Thresors de la Renaissance est membre du consortium Cahier.

 

Contexte scientifique et institutionnel : Projet dans le cadre de l’IUF et en partenariat avec l’ITEM.

Formats et standards utilisés : Formats images standards avec métadonnées IPTC, format XML-TEI pour les données transcrites, indexation avec Dublin Core et mise sur plate-forme Omeka avec OAI-PMH.

Accessibilité : Les données sont dans le domaine public. Les métadonnées seront moissonnables par le protocole OAI-PMH sous différents formats (XML, EAD, etc.)

Volumétrie des ressources qui seront disponibles en ligne (estimation au 25 janvier 2017) : Approximativement 400 éditions de 350 pages = 140 000 pages publiées.
Tous les péritextes des éditions seront transcrits (page de titre, pièces liminaires, colophon, tables des matières, sommaires, index divers) de même que les pages comprenant des annotations manuscrites, cet ensemble représentant plusieurs centaines de pages transcrites.
Chacune des sous-collections correspondant à un ouvrage comprendra une notice synthétique de présentation de l’œuvre.1 base de données MySQL Omeka (5 Mo) avec métadonnées et transcriptions exportables en XML/TEI. Un répertoire d’images JPG Haute définition (archivage) et moyenne définition (diffusion web) & fichiers PDF (estimation d’un 1 To)