« Tragiques inventions » (Venise, février-mai 2020)

Corso di studio magistrale in Lingue e Letterature europee e postcoloniali (LLEAP)

LITTÉRATURE DE LA PREMIÈRE MODERNITÉ

& TECHNOLOGIES NUMÉRIQUES

Projet pédagogique « Tragiques Inventions »

Università Ca’Foscari Venezia – a.a. 2019 / 2020 –  semestre II

Titolare del corso : prof.ssa Anne Réach-Ngô  (Visiting Professor Università Ca’ Foscari Venezia)

Referente del progetto : prof.ssa Magda Campanini (Università Ca’ Foscari Venezia)

 

Comment rendre aisément accessibles à un large public contemporain des œuvres littéraires produites aux XVIe et XVIIe siècles, dont la consultation dans la réserve des fonds patrimoniaux est restreinte aux spécialistes ? Comment restituer les enjeux littéraires, socio-historiques et culturels qui nécessitent, pour être intelligibles, des éclairages divers, portant aussi bien sur les auteurs, les genres, les textes que sur la mise en page des éditions, leurs éventuelles illustrations, les formes de communication de l’oeuvre à ses premiers publics, etc. ?


Le séminaire vise à interroger les spécificités du régime textuel des textes littéraires de la Première Modernité (publication en recueil, anonymat, publication collective, variabilité, instabilité, réécriture et réédition, reconfigurations) et la manière dont les technologies numériques en renouvellent les modalités de publication et de transmission aux lecteurs d’aujourd’hui. Pour ce faire, le semestre sera consacré à la réalisation collective, à titre de prototype, de l’édition critique numérique partielle d’une anthologie d’histoires tragiques de la Première Modernité constituée à partir de textes imprimés dans des recueils conservés à la Biblioteca Marciana. Le séminaire sera l’occasion de réfléchir à la médiation numérique des textes littéraires de la Première Modernité et aux redéfinitions de l’oeuvre qu’autorise sa publication en ligne, enrichie d’annotations, d’analyses littéraires, de documents d’archives et d’iconographies qui pourront être insérés, avec les étudiants, sur le mini-site conçu dans le cadre de ce cours. La progression du travail alliera à chaque étape formation théorique, réflexion méthodologique et application pratique, avec la participation active des étudiants. Richard Walter, ingénieur de recherches à l’ITEM-CNRS, participera à ce séminaire, qui prendra pour appui les travaux collectifs de la plate-forme EMAN (Édition de Manuscrits et d’Archives Numériques).

Voir la présentation du projet de site Tragiques Inventions

Programme du séminaire

Étape 1 : Définition du projet

1- Mardi 4 février 2020, 8h45-12h00, Rio Nuovo, aula 6 :Présentation du projet d’édition critique numérique “Tragiques Inventions” : l’édition critique numérique comme pratique de recherche, détermination d’un corpus, enjeux du choix anthologique, sélection des oeuvres, exploration des catalogues de bibliothèque des fonds patrimoniaux, inventaire des éditions et exemplaires à disposition.

2- Mardi 11 février 2020, 10h-13h, Biblioteca Marciana, Aula didattica : Détermination du matériau documentaire : initiation à la bibliographie matérielle, consultation des exemplaires de référence,  détermination d’une grille de description et d’analyse des extraits choisis, comparaison des variantes, enjeux de la numérisation des documents anciens.

3- Mardi 18 février 2020, 8h45-12h00, Rio Nuovo, aula 6 : Instances auctoriales et anthologie : enjeux de l’auctorialité et de la pratique compilatoire, initiation aux référentiels d’auteur ; élaboration du modèle anthologique, sélection des extraits, initiation à la transcription.

 

Étape 2 : Réalisation de la plate-forme de publication

4- Mardi 3 mars 2020, 8h45-12h00, Ca’ Bembo, Sala Dottorato : Méthodologie de l’édition numérique (en collaboration avec Richard Walter, ingénieur de recherches ITEM-CNRS) : définition des enjeux d’une plateforme de publication : élaborer un schéma éditorial, structurer et hiérarchiser les données et les métadonnées, mettre en ligne.

5-Mardi 17 mars 2020, 10h30-12h30, Biblioteca Marciana, Aula didattica : Retour au document : vérification de l’adéquation des grilles descriptives à la nature des documents, contextualisation des extraits, étude des variantes dans d’autres sources, préparation de la production des premières notices du site de publication.

6- Mardi 24 mars 2020, 8h45-12h00, Rio Nuovo, aula 6 : Traitement des données (1) : présentation du standard XML-TEI, initiation à l’encodage, élaboration des grilles d’annotation et d’analyse, pratique collective du balisage des textes.

7- Mardi 31 mars 2020, 8h45-12h00, Rio Nuovo, aula 6 : Traitement des données (2) : hiérarchisation des données documentaires entre œuvres, éditions, exemplaires, pages, intégration des fichiers image sur la plate-forme de publication.

 

Étape 3 : Exploitation des données et valorisation des résultats

8- Mardi 7 avril 2020, 8h45-12h00, Ca’ Bembo, Sala Dottorato : Modélisation et visualisation des résultats (en collaboration avec Richard Walter, ingénieur de recherches ITEM-CNRS) : présentation des procédés de mise en relation des notices, exploitation des données par la visualisation, ergonomie du site pour la navigation des utilisateurs.

9- Mardi 14 avril 2020, 8h45-12h00, Rio Nuovo, aula 6 : Production et exploitation des données : rédaction des notices de présentation des œuvres et des extraits, exploitation des résultats du balisage des textes, présentation des enjeux de la constitution d’index.

10- Mardi 21 avril 2020, 8h45-12h00, Rio Nuovo, aula 6 : Conclusions du projet : constitution du parcours de navigation, d’expositions virtuelles et d’aides à la navigation, rédaction des discours d’escorte (page d’accueil, simple pages), analyse des résultats pédagogiques.

 

Ce module s’insère dans les cours du Master (1+2) de Langues et littératures européennes et post-coloniales (LLEAP) et dans le Master européen en études françaises et francophones. Il s’adresse à tous les étudiant/toutes les étudiantes intéressé(e)s, indépendamment de leur parcours dans le Master LLEAP.